Le Bénin, Afrique Généreuse
tourisme
tourisme

La mission de janvier 2019 de la commission tourisme avait permis de rencontrer les professionnels du tourisme du   département   de   l’Atakora    pour   leur    le  projet, visiter les locaux susceptibles d’être utilisés et faire valider le projet de conventionnement avec les partiesprenantes.

Puis l’inimaginable se produit, l’enlèvement début mai d’un guide béninois (assassiné) et de deux touristes français dans le parc Pendjari.

La zone du parc est déclarée « rouge » par la France…

Nous  décidons    de  ne    pas  abandonner  le projet   et   nous  instruisons un dossier auprès de bailleurs en inversant le processus, c’est-à-dire en commençant par la formation pour terminer par la création des offices de tourisme, en espérant que la situation se calme.

Malgré   des     encouragements    à   poursuivre,   nos    bailleurs  ont  refusé le dossier.

Après   réflexions  de la commission tourisme   et  du conseil d’administration, nous décidons encore de ne pas abandonner.

Après    un   plan  B  qui  nous  a  donné  un  espoir  de  courte durée,    une ultime possibilité s’offre à nous et pourrait voir le jour en 2020.

L’idée a germé chez Vicky et Joseph  après    des échanges avec les Sœurs  Salésiennes de  l’orphelinat près de Natitingou. Il s’agit d’une école maternelle et primaire, composée   à   la   fois   d’enfants  sourds - muets et entendants (dans la même classe);   les cours sont donnés par des enseignants qui donnent les cours en oral et en langage des signes.

FBV   travaille   depuis   longtemps   avec cette   institution   en détection optique et audio des enfants   (abandonnés et  récupérés dans les villages le plus souvent) qui  sont  aussi  les bénéficiaires de notre nouvelle forme de parrainage.

Elles parviennent à assurer la scolarité au-delà du primaire pour ceux qui en ont la possibilité.  Pour  ceux qui  ne peuvent ni suivre cette voie ni l’apprentissage, c’est l’échec, la rue au mieux...  Et pour les Sœurs unsentimentd’impuissance.

Elles   ont pris la décision de créer une activité de formation professionnelle et  inclusive   avec   des   adolescents en grande difficulté::

         - Formation Couture : 12 élèves et 1 enseignant (besoin de machines à coudre)

         - Formation Cuisine et Service : 12 élèves et 1 chef cuisine
Pour cette dernière, il s’agit d’une formation cuisine/service avec un restaurant d’application qui vient de se mettre en place avec des moyens réduits.

La commission tourisme sera à pied d’œuvre en avril 2020 pour  évaluer  les besoins en  matériel et mobilier et  aussi mesurer quelles contributions de formation et d’assistance nos experts peuvent apporter en appui à cette structure ; un mode de fonctionnement qui nous réussit au Bénin.

 

tourisme
tourisme
tourisme
tourisme
tourisme
tourisme
tourisme
tourisme
tourisme
tourisme