Le Bénin, Afrique Généreuse
Joseph Loko
Joseph Loko
Joseph Loko

2018, une très grande année pour France-Bénin-Vendée, c’est l’année de ses 30 ans d’existence.

Nous avons ensemble fait un long chemin depuis 1988, cela à la demande d’un médecin béninois, le professeur BAGNAN Kémoko alors chirurgien au CNHU de Cotonou. Vous m’avez aidé à répondre positivement à son SOS, c’était pendant une période très difficile où le Bénin traversait une crise politique et économique. La première action fut la création d’une pharmacie associative au sein même de l’hôpital de Cotonou, ce qui a permis aux professionnels de santé de prendre en charge les malades en prescrivant des médicaments envoyés par FBV et ses partenaires. Les choses ont évolué depuis et c’est heureux.

Depuis cette période, au vu du succès de notre action, des demandes d’aides se sont multipliées dans bien des domaines et nous avons dû nous organiser pour mieux répondre aux sollicitations. Aujourd’hui, en lisant notre journal d’information le TAMTAM, on peut mesurer le chemin parcouru avec des hauts et des bas certes, mais avec beaucoup de franchise.

Chers amis, soyons ensemble fiers des résultats de toutes les actions menées pour aider les populations béninoises à se prendre en charge.

Merci à tous les amis du début de l’association et merci aux amis d’aujourd’hui, merci à ceux qui à un moment m’ont aidé et qui, par une différence de point de vue, ont quitté l’association ; ils ont de toutes manières apporté leur pierre à l’édifice.

Un grand merci aux partenaires qui à un moment de la vie de France-Bénin-Vendée ont apporté une aide financière et / ou technique : le Conseil Général de la Vendée, le Conseil Régional des Pays de la Loire, l’AFD, la Mairie de la Roche sur Yon, la mairie de Mouilleron le Captif, la Mairie d’Aizenay, la Mairie de Maché, la MSA et sa caisse centrale, les Mutuelles de Vendée, la Fondation Harmonie Solidarité, la Chambre des Métiers de la Roche sur Yon, le CHD, l’hôpital Mazurelle de la Roche sur Yon, l’Agence de l’eau Loire Bretagne, Vendée Eau, le Crédit Mutuel, le Lions Club de la Roche sur Yon et bien des associations. Que ceux que je n’ai pas cités me pardonnent, ils sont aussi présents dans notre histoire, vous avez tous participé à cette belle aventure.

Comme nous disons en Afrique, un seul pas ne peut tracer le chemin qui va d’un village à un autre, ce sont tous nos pas qui ont permis d’apporter nos savoir-faire à Cotonou, Nassy, Ségbanan, Malanville, Kandi, Kérou, Copargo, Ouaké, Natitingou, Tanguiéta, Matéri, Bassila et j’en passe, les pas vendéens ont foulé tous ces chemins.

Comme disait un Général Béninois, la lutte continue, pour France-Bénin-Vendée aussi la lutte continue avec détermination.

Joseph Loko